Bolivie : un ministre battu à mort par des mineurs en grève

Les mineurs bloquent depuis plusieurs jours un axe routier important pour exiger le droit de se réunir en syndicats. [AIZAR RALDES / AFP]

Le mouvement social a pris un tour dramatique. En Bolivie, le vice-ministre de l'Intérieur Rodolfo Illanes, séquestré par des mineurs, a été assassiné par ses ravisseurs.

«Tous les indices montrent que notre vice-ministre Rodolfo Illanes a été lâchement et brutalement assassiné», a annoncé jeudi soir le ministre de l'Intérieur Carlos Romero. La victime se rendait à Panduro, un village d'altitude situé à une centaine de kilomètres à l'ouest de La Paz, pour entamer un dialogue avec les mineurs qui bloquaient une route depuis plusieurs jours pour exiger une réforme du droit du travail.

A lire aussi : Référendum en Bolivie : Evo Morales reconnaît avoir "perdu la bataille"

Selon les autorités, il a été intercepté par les mineurs qui l'ont séquestré puis tué. Rodolfo Illanes «a été humilié, torturé et battu à mort (...) selon les informations que nous avons», a détaillé le ministre de la Défense Reymi Ferreira qui a expliqué que les autorités tentait de «récupérer» son corps «par la voie du dialogue», démentant l’envoi de militaires pour chercher la dépouille.

Les meneurs identifiés

«100 à 120 personnes ont été arrêtées», d'après lui et «les meneurs ont été identifiés». «Cet acte ne restera pas impuni, il y aura des sanctions pénales», a enfin averti le ministre de la Défense tandis que son homologue de l'Intérieur évoquait un «acte criminel sans précédent» et appelait la justice à faire toute la lumière sur le drame.

A lire aussi : L’étonnant cadeau d’Evo Morales au pape

Rodolfo Illanes, un avocat pénaliste de 56 ans avait pris son poste de vice-ministre en mars et devait jouer un rôle de médiateur avec les mineurs. Ces derniers bloquent depuis plusieurs jours un axe routier important pour exiger le droit de se réunir en syndicats. Des échauffourées ont eu lieu ces trois derniers jours, blessant une vingtaine de policiers et tuant plusieurs mineurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles