Les plus anciennes traces de vie découvertes au Groenland

Les fossiles ont été révélés par la fonte des glaces dans le massif d'Isua, au sud-ouest du Groenland. Les fossiles ont été révélés par la fonte des glaces dans le massif d'Isua, au sud-ouest du Groenland. [UNIVERSITY OF WOLLONGONG / AFP]

L'origine de la vie prend un soudain coup de vieux. L'existence sur Terre remonterait à plus longtemps qu'on ne le pensait, selon des chercheurs australiens qui s'appuient sur la découverte au Groenland de fossiles datant d'au moins 3,7 milliards d'années.

Soit 220 millions d'années avant les plus anciennes traces de vie connues jusqu'à présent, précise l'étude parue dans la revue scientifique britannique Nature. Les fossiles, hauts de 1 à 4 centimètres, ont été révélés par la fonte des glaces dans le massif d'Isua, au sud-ouest du Groenland. Une zone particulièrement prisée des biologistes et des paléontologues.

groenland_0.jpg

© Allen Nutman et Vickie Benett, auteurs de l'étude, devant leur découverte

A lire aussi : Le fossile de la première forme de vie sur Terre identifié ?

Ces structures fossilisées - appelées stromatolites - prouvent que la vie était déjà apparue quelque 800 millions d'années après la formation de la Terre, elle-même née il y a 4,5 milliards d'années. En effet, constitués d'une accumulation de microbes et de bactéries, les stromatolites laissent penser «à une origine biologique», signe «d'une émergence rapide de la vie sur Terre», selon Allen Nutman de l'Université australienne de Wollongong, auteur principal de l'étude.

fossile_0_0_0.jpg

Les stromatolites découverts au Groenland (a et b) comparés à ceux découverts en Australie (c et d). © Allen Nutman

Un grand pas pour la recherche de la vie sur Mars

Selon l'étude, cette découverte pourrait aussi aider à la recherche de la vie sur Mars, considérée comme la planète du système solaire la plus propice à l'existence de formes de vie, car elle est dotée d'une atmosphère contenant de l'eau sous forme de vapeur et de glace.

A lire aussi : Ils vivent enfermés un an dans un dôme pour reproduire les conditions de la vie sur Mars

«Il y a 3.700 millions d'années, Mars était probablement encore humide, avec même des océans, a expliqué Allen Nutman. Si la vie s'est développée si rapidement sur la Terre, permettant la formation de choses comme ces stromatolites, il pourrait être plus facile de détecter des signes de vie sur Mars.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles