Jim Carrey poursuivi pour le suicide de son ex-petite amie

L'acteur de «Fous d'Irène» (2000) ou «The Truman Show»(1998) (d) est visé par une plainte déposée par Mark Burton, l'ex-mari de Cathriona White, décédée il y a un an (g). [Capture d'écran YouTube / @EntertainmentTonight]

Il y a presque un an jour pour jour, Jim Carrey pleurait la mort de Cathriona White, son ex-petite amie qui avait décidé de s'ôter la vie en faisant une overdose de médicaments. Mais aujourd'hui, il est accusé d'avoir fourni illégalement les drogues ayant permis son suicide.

L'acteur de «Fous d'Irène» (2000) ou «The Truman Show»(1998) est en effet visé par une plainte déposée par Mark Burton, l'ex-mari de la jeune femme décédée à 30 ans.

A lire aussi : Le poignant message d’adieu de Jim Carrey à sa petite amie décédée

Selon le site spécialisé dans l'actualité des stars TMZ, qui a pu se procurer une copie du texte, il y est expliqué que Mark Burton reproche à Jim Carrey d'avoir procuré à Cathriona White le mélange fatal de médi­ca­ments qui a conduit à sa mort.

Jim Carrey aurait utilisé un pseudonyme pour fournir les médicaments à Cathriona White

Dans le détail, cette plainte, enregistrée lundi au tribunal supérieur de Los Angeles (Etats-Unis), accuse Jim Carrey «d'avoir obtenu de manière illicite et sous un faux nom, Arthur King, des médicaments hautement addictifs nécessitant une ordonnance et les a fournis à sa petite amie  (...) tout en sachant qu'elle était dépressive et avait précédemment tenté de mettre fin à ses jours». Ce serait d'ailleurs ce pseudonyme qui était, toujours selon cette plainte, inscrit sur les flacons de médicaments retrouvés par la police.

Pour Mark Burton, «le résultat était prévisible» et son ex-femme «a fait une overdose de ces médicaments autour du 24 septembre 2015 et en est morte». Ce sont de graves accu­sa­tions à l'encontre de l'acteur d'autant que la plainte explique que Jim Carrey aurait ensuite cher­ché à se couvrir en envoyant un sms. À l'époque des faits, la police avait retrouvé sur le télé­phone de Cathriona White un message du comédien qui lui deman­dait où étaient passés ses anti-douleurs.

Mark Burton demande des dommages et intérêts

Mark Burton demande des dommages et intérêts «exemplaires» ainsi qu'un procès. Marty Singer, l'avocat de Jim Carrey a déclaré à TMZ, que son client n'avait rien à se reprocher et a accusé Cathriona White d'avoir «volé» une ordonnance médicale de l'acteur. De son côté, Jim Carrey a indiqué à TMZ qu'il comptait «défendre (son) honneur» devant la justice.

Jim Carrey a ajouté : «Les problèmes de Cathriona remontent bien avant que je ne la rencontre et malheu­reu­se­ment, sa fin tragique était au-delà du contrôle de qui que ce soit. J'espère vrai­ment qu'un jour prochain, certaines personnes arrê­te­ront d'essayer de tirer profit de ça et la lais­se­ront en paix».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles