Un pilote appuie par erreur sur un bouton d’urgence et crée la panique

L’avion de la Saudi Arabian Airlines a été immobilisé au sol pendant deux heures avant d’avoir confirmation qu’il n’y avait pas de danger. (Photo d’illustration) L’avion de la Saudi Arabian Airlines a été immobilisé au sol pendant deux heures avant d’avoir confirmation qu’il n’y avait pas de danger. (Photo d’illustration) [PEDRO ARMESTRE / AFP]

Attention à l’inattention. En raison de sa maladresse, le pilote d’un avion de la Saudi Arabian Airlines a provoqué malgré lui un mouvement de panique, ce mardi, à l’aéroport de Manille, capitale des Philippines.

Alors que l’aéronef en provenance de Jeddah (Arabie Saoudite) survolait les nuages sans encombre, son commandant de bord a subitement appuyé sur un bouton d’urgence de l’appareil, alertant automatiquement les autorités au sol d’une «menace».

A lire aussi : Un serpent dans l'avion, sur un vol Scandinavian Airlines

La crainte d'un détournement

Résultat : branle-bas de combat dans la tour de contrôle, qui a cru à un détournement. Se fiant au protocole, les autorités de Manille ont donc déployé un impressionnant dispositif de sécurité en anticipant le pire.

A lire aussi : Le pilote se trompe, un avion pour la Malaisie atterrit en Australie

A peine les roues posées sur le tarmac, l’avion a ainsi été encerclé – et ses voyageurs accueillis – par des policiers un rien tendus. Mais après vérification, un porte-parole de la compagnie a indiqué que le pilote avait en réalité manœuvré «sans le faire exprès». Une fausse alerte qui a néanmoins obligé les passagers à patienter deux heures sur la piste d’atterrissage.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles