Mort du lion Cecil : le Zimbabwe abandonne les poursuites contre l’organisateur de la chasse

Le tribunal a estimé que les charges retenues contre le guide «ne constituaient pas un crime». [ZIMBABWE NATIONAL PARKS / AFP]

La haute cour de justice du Zimbabwe a abandonné les poursuites contre Theo Bronkhorst, l’organisateur de la chasse qui avait conduit à la mort du lion Cecil en juillet 2015, tué par un riche dentiste américain.

Theo Bronkhorst, guide et chasseur professionnel, était poursuivi pour ne pas avoir «empêché une chasse illégale». Mais le tribunal a estimé que les charges retenues contre lui «ne constituaient pas un crime», rapporte The Independent.

Le braconnage de l’emblématique lion Cecil restera donc impuni. Les accusations qui pesaient contre le dentiste américain Walter Palmer, qui a tué l’animal, avaient en effet été abandonnées en octobre 2015.

A lire aussi : En quarante ans, la terre s'est vidé de la moitié de ses animaux

L’affaire avait suscité une vague mondiale d’indignation. Cecil, un mâle dominant âgé de 13 ans, remarquable pour sa crinière noire avait été abattu dans la réserve de Hwange par le riche Américain. Ce dernier avait payé 50.000 dollars au guide Theo Bronkhorst pour ce braconnage.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles