Vidéo : brûlé au troisième degré par l’explosion de sa cigarette électronique

Un New Yorkais de 31 ans a été brûlé au troisième degré après l'explosion de sa cigarette électronique. Les images de vidéosurveillance montrent le moment où l’engin a pris feu.

Il n’a pas eu le temps de réagir. Otis Gooding, un américain de 31 ans, a été grièvement brûlé, au troisième degré, selon son avocat qui a précisé qu'il avait été touché à la jambe, à la cuisse et à la main et ajoute . Il a ajouté que des recours seraient mis en œuvre contre la marque de e-cigarettes concernée.

A lire aussi : Brûlé au secon degré après l'explosion de la batterie de sa cigarette électronique

Les autres personnes avec qui il discutait au moment de l’explosion n'ont quant à elles pas été blessées. L'appareil a soudain pris feu. Des étincelles ont jailli de son pantalon avant qu'un nuage de fumée apparaisse dans la boutique.

 

 

Une e-cigarette qui pourrait avoir été customisée

«Malheureusement, nous n'avons rien pu faire d'autre que d'appeler la police, témoigne un de ses collègues sur CNN. Otis s'est aspergé d'eau en attendant que les secours arrivent.» Ce dernier a confié que la cigarette électronique avait été customisée après la vente afin de «moduler le voltage jusqu'à une puissance décuplée». Ce qui pourrait expliquer le dysfonctionnement.

Ce n'est pas le premier accident de ce type qui touche des consommateurs. Au début du mois, un Toulousain avait été brûlé au deuxième degré par l'explosion de la batterie de sa cigarette électronique qui se trouvait également dans sa poche.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles