Islande : le Parti Pirate chargé de former un nouveau gouvernement

La fondatrice et présidente du Parti Pirate islandais, Birgitta Jonsdottir. [HALLDOR KOLBEINS / AFP]

La dirigeante du Parti Pirate islandais, Birgitta Jonsdottir, s'est vue confier vendredi 2 décembre un mandat pour tenter de former un nouveau gouvernement, rapportent plusieurs médias locaux.

Les Piratar, nom islandais du Parti Pirate, n’étaient arrivés qu’à la troisième place des élections législatives du 29 octobre dernier.

A lire aussi : Parti Pirate : «si vous ne trouvez personne pour qui voter, soyez candidat !» 

Echec successif des deux principales forces politiques

Mais les deux principales forces politiques au sein du nouveau Parlement, le Parti de l'indépendance (centre droit) et le Mouvement des verts et de la gauche, ont successivement échoué à former une coalition de gouvernement.

«J'ai bon espoir que nous allons tous être en mesure de trouver un moyen de travailler ensemble», a déclaré Birgitta Jonsdottir après un entretien avec le président islandais Gudni Johannesson.

Selon les médias islandais, le Parti Pirate devrait amorcer des discussions avec le Mouvement des verts et de la gauche (10 élus) et trois autres formations représentées à l'Althing: le Parti de la réforme (sept élus), la formation Avenir radieux (quatre) et l'Alliance social-démocratique (trois). 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles