Berlin : un camion fonce sur un marché de Noël

Le chauffeur du camion est actuellement en fuite. [John MACDOUGALL / AFP]

La police allemande annonce, ce lundi, qu'un camion a foncé dans la foule sur un marché de Noël à Berlin. Au moins neuf personnes sont mortes. Il s'agirait probablement d'un attentat, selon l'agence de presse allemande DPA. La police déclare avoir interpellé le conducteur présumé du camion. 

Le conducteur du poids-lourd immatriculé en Pologne a roulé sur un trottoir du marché de Noël de Breitscheidplatz où se trouvaient des badauds, à deux pas de l'Eglise du Souvenir, une des principales attractions touristiques berlinoises, et d'une avenue très commerçante, le Kurfürstendamm.

«Il y a au moins 50 blessés (...) certains grièvement. Il y a des morts», a déclaré la porte-parole de la police. Sur Twitter, le compte officiel de la police allemande fait état d'au moins neuf morts. 

A lire aussi : Attentat de Nice : trois suspects mis en examen

Le chauffeur n'avait pas donné de nouvelles à son patron depuis l'après-midi

«Un homme, qui est manifestement le chauffeur, a été interpellé», a déclaré une porte-parole de la police, précisant qu'un «passager» du véhicule était lui «mort», sans plus de précision. Un touriste présent sur les lieux a indiqué ne pas savoir si le conducteur «était ivre» ou s'il a délibérément foncé sur la foule, «mais il n'a pas cherché à s'arrêter, il a juste continué», a-t-il précisé.

Le propriétaire de la société à qui appartenait le camion polonais a confirmé à l'AFP la disparition de son chauffeur. «On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive. C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui», a déclaré Ariel Zurawski, joint par téléphone par l'AFP.

La police demande de ne pas diffuser d'images

La police qui demandait aux habitants de Berlin de rester chez eux, indique à 22h15 qu'il n'y a «pas d’indices» d'une nouvelle menace pour la population. Elle demande en revanche aux internautes de ne pas diffuser d'images de la scène. 

 

 

La chancelière Angela Merkel est «en deuil». «Nous sommes en deuil et espérons que les nombreux blessés vont pouvoir recevoir de l'aide», a indiqué le porte-parole de Mme Merkel, Steffen Seibert, sur son compte Twitter, évoquant les «nouvelles effroyables» qui parvenaient de Berlin. Toujours sur le réseau social, plusieurs politiques français ont réagi au drame qui frappe Berlin ce lundi soir, dont le président de la République qui s'est aussi exprimé dans un communiqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles