Onze prédictions inquiétantes sur le monde dans dix ans

Selon l'agence de renseignements américaine Strategic Forecasting, les 10 prochaines années sont loin d'être heureuses[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

L’agence américaine de renseignements Stratégic Forecasting (Stratfor) a établi ses prédictions pour les dix années à venir, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le futur est loin d’être rose…

La Russie va s’effondrer…

«Il n’y aura pas d’insurrection contre Moscou, mais l’habilité vieillissante du gouvernement à supporter et à contrôler la Fédération de Russie va s’effondrer petit à petit, averti Stratfor, il en résultera des fragments individuels de la Fédération.» En cause, les sanctions, la chute du prix du baril de pétrole, l’augmentation des coûts liés à l’armée, et les querelles internes auront raison de la Russie telle que nous la connaissons aujourd’hui.

A lire aussi : Donald Trump président des Etats-Unis, quelles conséquences ? 

… laissant sans protection tout un arsenal nucléaire

Et, surprise, les États-Unis se chargeront de protéger cet arsenal. La chute progressive de la Fédération de Russie ouvrira la porte aux trafics de l’une des réserves nucléaires les plus importantes au monde. «Ce sera l’une des crises les plus importantes de la décennie», avance Stratfor. Les États-Unis augmenteront aussi leurs dispositifs de dissuasion en cas d’éventuelle attaque.

L’Allemagne va au-devant de nombreux problèmes

L’économie allemande est principalement basée sur l’export avec les autres pays membre de l’Union Européenne. Malheureusement, la montée de l’«Euroscepticisme» viendra freiner cette position de force. «L’Allemagne souffrira d’une sévère crise économique pendant la dizaine d’années à venir», assène Stratfor.

A lire aussi : Syrie : la communauté internationale semble acter son impuissance

La Pologne renforcera son poids dans l’UE

«La Pologne sera au centre d’une forte croissance économique et son influence sera grandissante», affirme Statfor. Le pays ne subira pas une baisse de sa population comme le vivront les autres pays membres et profitera d’un partenariat stratégique de choix avec les EU, appâtés par la nouvelle place de la Pologne à la table des négociations.

Il y aura quatre Europes

Si pendant longtemps, l’unité de l’Europe ne semblait pas contestable, elle ne sera plus à l’ordre du jour dans les 10 prochaines années. La faute aux nationalismes et autres politiques eurosceptiques qui auront cours dans l’avenir. L’Europe sera divisée en quatre, selon Stratégic Forecasting : L’Europe de l’Ouest, l’Europe de l’Est, la Scandinavie et les Iles Britanniques. Des prévisions faites avant le Brexit... 

La Turquie et les États-Unis seront des alliés inattendus

Si le Monde Arabe ne traversa pas indemne les dix années à venir, la Turquie elle, s’en sortira plutôt bien. Si jusqu’alors, le pays ne s’était que peu, voire pas du tout investi dans les conflits se jouant à ses frontières, elle ne pourra plus se maintenir dans ses positions passives. Seul pays stable dans cette partie du monde, elle deviendra un allié de poids avec EU, notamment contre la Russie. Le retour de la politique de «containment», en quelque sorte.

La Chine sera en difficulté

Les dix prochaines années verront la croissance chinoise ralentir, à cause, entre autres, d’une défiance grandissante envers le Parti Communiste. Puisque le Parti refusera systématiquement la solution libérale, le contrôle de son économie passera par une répression plus grande. Si les villes côtières pourront maintenir leur croissance à flot grâce au commerce, l’intérieur se retrouvera à la traîne, gangrenant petit à petit la totalité du pays. Une Chine fragmentée est à prévoir.

Le Japon renforcera sa puissance militaire

Le champion militaire de l’Asie sera indéniablement le Pays du Soleil Levant. Obligé de renforcer sa puissance sur l’Océan Indien à cause d’un affaiblissement de son allié américain, le Japon ne pourra compter que sur lui-même pour protéger ses routes maritimes.

La Mer de Chine Méridionale se transformera en poudrière

La querelles d’appropriation des Iles de Chine Méridionale iront en s’empirant au fil des années à venir. «Trois pays se disputeront cette zone : la Russie faiblissante et qui du coup, voudra maintenir ses intérêts, la Chine et le Japon», prévoit Stratfor. Dans le pire des cas, un conflit armé pourrait avoir lieu.

Une Chine divisée, des nouvelles puissances

La croissance en berne ainsi que les divisions mèneront à l’émergence de seize nouvelles économies avec une population cumulée de 1,15 milliards d’habitants : le Mexique, le Nicaragua, la République Dominicaine, le Pérou, l’Ethiopie, l’Ouganda, Le Kenya, la Tanzanie, le Bangladesh, le Myanmar, le Sri Lanka, le Laos, le Vietnam, le Cambodge, les Philippines et l’Indonésie.

La puissance américaine en berne

Face à un nouveau monde plus imprédictible et désordonné que jamais, les Etats-Unis feront le choix judicieux de se concentrer sur leur politique interne au détriment de leur politique internationale. Moins d’interventionnisme pour plus de stabilité au sein du pays. Quitte à se refermer légèrement sur eux-mêmes… augmentant par la même occasion le désordre à l’échelle internationale. Un scénario qui semble d'ores et déja se confirmer avec l'élection de Donald Trump, partisan de l'isolationnisme. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles