Vidéo : Des Saoudiennes critiquent la condition de la femme en chanson

Le clip dépasse déjà les trois millions de vues[Capture d'écran YouTube ]

Tuniques à motifs et baskets fluo, trois femmes d'Arabie Saoudite bravent les interdictions du régime wahabbite dans un clip coloré.

Cette vidéo nommée «Hwages», a fait le tour de l'Arabie Saoudite, et commence à dépasser ses frontières. Postée il y a deux semaines, elle totalise aujourd'hui plus de trois millions de vues.

A lire aussi : Arabie Saoudite : une femme arrêtée pour avoir posté une photo sans voile

Le titre de leur chanson, «Hwages», signifie «interdictions» en français, interdictions qu'elles entendent dénoncer. Dans un pays où la femme n'a pas le droit de conduire, de sortir seule et sans voile, montées sur des rollers elles chantent joyeusement : «Que tous les hommes tombent dans le néant» ou encore «Si seulement Dieu pouvait nous débarrasser des hommes».

Des hommes ridicules

Dans le clip, deux hommes en tenue traditionnelle prennent des airs moralisateurs à la limite du ridicule, agitant sans cesse leur doigt à la négative devant des femmes qui se lâchent. L'autre présence masculine du clip n'est pas plus glorieuse : il s'agit de Donald Trump, nouveau président des États-Unis, critiqué pour ses propos islamophobes et mysogines.

Cette vidéo a été en partie réalisée par Majed al-Essa, musicien saoudien qui avait déjà lancé la danse «Barbs» en avril dernier. Si son mouvement connaît alors un succès retentissant dans le monde arabe, les conservateurs condamnent à l'époque ce qu'ils pensent être un «spectacle désolant qui singe l’occident».

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles