Les pourparlers sur le règlement du conflit en Syrie auront lieu le 23 janvier

Un enfant marche dans une rue bordée de maisons détruites, le 9 janvier 2017 à Douma, près de Damas, en Syrie [Abd Doumany / AFP] Un enfant marche dans une rue bordée de maisons détruites, le 9 janvier 2017 à Douma, près de Damas, en Syrie [Abd Doumany / AFP]

Les pourparlers sur le règlement du conflit en Syrie, parrainés par la Russie, l'Iran et la Turquie, auront lieu le 23 janvier à Astana, la capitale du Kazakhstan.

«Pour l'heure, il n'y a aucune information sur un report de cette rencontre. A ce jour, la date du 23 janvier reste en vigueur», a déclaré une source à l'AFP, alors que la Turquie a averti récemment que les violations répétées du cessez-le-feu instauré en Syrie fin décembre pourraient menacer ces négociations entre le régime syrien et les rebelles. La liste des participants aux pourparlers est en train d'être formée, a ajouté cette source.

A lire aussi : Assad exclut que son départ soit négocié

Les négociations d'Astana, parrainées par Moscou et Téhéran, soutiens de Damas, ainsi qu'Ankara, qui appuie des groupes rebelles, doivent précéder des pourparlers le 8 février à Genève sous l'égide de l'ONU. Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu avait indiqué auparavant que les pourparlers pourraient avoir lieu à Astana le 23 janvier, si la trêve entrée en vigueur en Syrie le 30 décembre est respectée.

Il a toutefois averti la semaine dernière que les «violations croissantes du cessez-le-feu» pourraient menacer ces négociations. Aucune des précédentes discussions intersyriennes n'a permis un début de règlement du conflit qui a fait plus de 310.000 morts et des millions de réfugiés depuis 2011.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles