Boris Johnson compare François Hollande à un nazi

Le ministre des affaires étrangères britannique a comparé François Hollande à un commandant de camp de prisonnier nazi. Le ministre des affaires étrangères britannique a comparé François Hollande à un commandant de camp de prisonnier nazi.[Sajjad HUSSAIN / AFP]

En déplacement en Inde mercredi, le ministre des affaires étrangères britannique a comparé François Hollande à un commandant de camp de prisonnier nazi pendant la seconde guerre mondiale.

Le ministre aurait voulu répondre à Jacques Audibert, conseiller diplomatique du président français, qui défend la position officielle de l’Union Européenne. Pour l'UE, le Royaume-Uni ne devrait pas bénéficier d’une position plus favorable après le Brexit qu’avant. En réponse, Boris Johnson a fait référence à un feuilleton de la BBC datant des années 1970 et racontant la vie d’un camp en Allemagne où les détenus tentent de s’évader. «Si Monsieur Hollande souhaite administrer une correction à quiconque essaye de s’échapper, un peu comme dans les films sur la seconde guerre mondiale, je ne pense pas que ce soit la bonne voie pour aller de l’avant».

A lire aussi : 13 conséquences concrètes du Brexit

Cette comparaison avec l’Allemagne nazie n’est pas nouvelle pour Boris Johnson qui avait déjà rapproché les objectifs de l’Union européenne avec ceux d’Adolf Hitler : unifier le continent et le placer sous un commandement unique. Cette nouvelle saillie survient le lendemain du discours de la première ministre, Theresa May, posant les exigences maximales du Brexit. Un discours pendant lequel elle avait demandé à ses ministres de ne pas «exciter» les médias. Mais, après ce dérapage, la porte de parole de Theresa May a défendu le ministre : «Il n’a comparé personne à un nazi», a-t-elle soutenu, évoquant «une comparaison théâtrale avec des films sur la seconde guerre mondiale».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles