La statue de la Liberté est inspirée par une femme musulmane

La statue de la Liberté a été imaginée par le Français Bartholdi. [JEWEL SAMAD / AFP]

Donald Trump le sait-il ? La statue de la Liberté a été dessinée par le Français Frédéric-Auguste Bartholdi sur le modèle d'une femme musulmane, comme l'ont rappelé récemment certains médias américains comme le Smithonian.

La statue a été offerte par la France aux Etats-Unis pour leur centenaire, en 1875, afin de célébrer l'alliance formée entre les deux pays durant la Révolution française. C'est Alexandre-Gustave Eiffel qui a été chargé de mettre au point la structure de la statue.

A lire aussi : Un dessin de Trump décapitant la statue de la Liberté fait polémique

Lorsqu'on lui a demandé d'imaginer cette oeuvre, Bartholdi a décidé de s'inspirer de l'art égyptien. En 1855, il avait visité les monuments nubiens à Abou Simbel, où l'on trouve des tombes gardées par d'immenses statues. Il s'était alors pris de passion pour l'Egypte, et avait imaginé une statue colossale représentant la liberté, qui aurait trouvé sa place à l'entrée du canal de Suez. Et cette figure féminine a pris «la forme d'une paysanne voilée», comme l'a expliqué l'historien Barry Moreno, spécialiste de la Statue de la Liberté, au Smithonian Institute. Une femme musulmane, donc.  

Mais l'Egypte, qui avait dépensé beaucoup d'argent pour contruire le canal de Suez, avait rejeté le projet de Bartholdi, jugé trop cher. Bartholdi ne renoncera toutefois pas à son projet, et finira par l'utiliser pour la statue de la Liberté, qui accueillait traditionnellement les migrants ayant fui l'Europe pour rejoindre les Etats-Unis, une terre de liberté censée permettre à chacun un nouveau départ. Avec les lois que tente de mettre en place Donald Trump sur l'immigration, la femme musulmane qui a servi de modèle à la statue, si elle vivait de nos jours, n'aurait sans doute pas pu mettre les pieds sur le territoire américain. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles