Les joueurs de football américain obligés de chanter l'hymne avant les matchs

Eli Harold, Colin Kaepernick, et Eric Reid agenouillés pendant l'hymne le 5 octobre 2016. [Thearon W. Henderson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Après les nombreux boycotts en 2016, la Fédération américaine de football (US Soccer) a dévoilé samedi un nouvel article de son règlement intérieur obligeant les internationaux à respecter l'hymne américain.

En refusant de chanter l'hymne américain, de nombreux sportifs avaient ainsi exprimé leur colère contre des bavures policières visant la communauté noire. Colin Kaepernick, quarterback des San Francisco 49ers, a été l'un des premiers à lancer ce mouvement sportif. Il avait été au coeur d'une polémique nationale pour avoir refusé de se lever pendant l'hymne du pays, avant les matches de la Ligue nationale de football américain (NFL).

A lire aussi : Obama défend le joueur de football américain qui a refusé de se lever pour l’hymne national

«Toutes les personnes représentant la Fédération américaine lors d'un match, doivent être debout et écouter respectueusement l'hymne américain», indique le texte d'US Soccer qui a fait son annonce peu avant le coup d'envoi opposant l'équipe féminine des États-Unis à l'Angleterre dans le cadre de la SheBelieves Cup, un tournoi amical.

Les prochains matchs devraient se dérouler sans boycott

Il y a six mois, l'internationale Megan Rapinoe avait boycotté l'hymne américain en posant un genou à terre avant le match amical entre son équipe et la Thaïlande (9-0) à Columbus (Ohio). Elle avait déjà fait ce geste lors d'un match de son club, Chicago, le 4 septembre dernier. Très reconnue, Rapinoe est une joueuse expérimentée, sacrée championne olympique en 2012 et championne du monde en 2015.

Les différents boycotts avaient pour but de protester contre l'oppression dont seraient victimes les Noirs aux États-Unis. Il ont fait tâche d'huile au sein de la NFL et dans tous les niveaux du football américain, dans les championnats lycéens et universitaires notamment. Le mouvement a, depuis cet été, perdu de sa vigueur et Kaepernick a indiqué qu'il devrait cesser son boycott lorsque la saison NFL reprendra en septembre prochain. Ce nouveau règlement intervient donc surtout à titre préventif.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles