Julian Assange va demander l'asile politique à la France

Julian Assange avait déjà demandé en 2015 l'asile politique à François Hollande, qui le lui avait refusé.[AFP]

L'avocat de Julian Assange a annoncé sur France Info que ce dernier allait bientôt demander l'asile politique à Emmanuel Macron.

«Ce serait de la responsabilité de la France de lui donner» l'asile politique, a souligné Juan Branco, avocat du fondateur de Wikileaks.

En 2012, Julian Assange a reçu l'asile politique à l'ambassade d'Équateur à Londres où il habite depuis. Il est accusé d'espionnage par les États-Unis qui réclament son extradition, après ses révélations sur l'armée américaine, qu'il s'agisse des civils morts en Afghanistan ou des bavures lors de la guerre d'Irak.

La demande de Julian Assange arriverait peu après la réduction de peine de Chelsea Manning, la soldate qui lui avait fourni de nombreux documents compromettants sur l'armée américaine. Arrêtée en 2010, elle a été condamnée à trente-cinq ans de prison en 2013, et relâchée le 17 mai 2017 grâce à une remise de peine de Barack Obama, trois jours avant la fin de son mandat.

François Hollande avait refusé de l'accueillir

Julian Assange avait déjà demandé l'asile à la France en 2015, dans une lettre ouverte à François Hollande publiée par Le Monde. Il y expliquait alors pourquoi il avait publié ces informations classifiées. «En tant qu’Etat membre de l’Union européenne, en tant que pays engagé par toute son histoire dans la lutte pour les valeurs que j’ai faites miennes, en tant que cinquième puissance mondiale, en tant que pays qui a marqué ma vie et qui en accueille une partie, la France peut, si elle le souhaite, agir.», affirmait-il.

A l'époque, François Hollande n'avait pas donné de suite à cette lettre. Emmanuel Macron en fera-t-il de même ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles