La Lituanie accorde l'asile à des homosexuels tchétchènes

Selon une association LGBTI russe, quarante homosexuels tchétchènes se cachent en ce moment en Russie.[Image d'illustration AFP]

«Nous émettons des visas pour deux arrivées» a annoncé le ministère des Affaires Étrangères lituanien le 17 mai, à propos de deux homosexuels tchétchènes fuyant les discriminations.

C'est le média Baltic News Service qui a recueilli et publié ses propos, faisant de la Lituanie le premier pays accueillant officiellement des homosexuels tchétchènes sur son sol.

Le ministre lituanien Linas Linkevicius a confirmé que ces deux personnes faisaient effectivement «l'objet de persécutions à cause de leur orientation sexuelle» en Tchétchénie, et ouvre la voie aux autres États pour faire de même. Membre de l'OTAN et de l'UE, le pays balte pourrait en effet en inspirer d'autres.

Les États-Unis ne veulent pas donner de visas

Dans un article de BuzzFeed US, une association LGBTI russe explique que quarante homosexuels poursuivis se cachent actuellement en Russie. L'association tente de leur fournir des visas pour leur permettre de fuir à l'étranger.

Les États-Unis auraient décliné la proposition : «Il ne vont pas nous fournir de visa, a déclaré le porte-parole du groupe, ils vont nous soutenir autrement, mais pas avec des visas».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles