Koweït : la police intercepte un pigeon qui transportait de l'ecstasy

Un pigeon peut voler plus de 150 kilomètres sans un arrêt et transporter près de 10% de son poids.[MOHD RASFAN / AFP]

Les pigeons sont normalement utilisés pour transporter des messages. Au Koweït, leur fonction est visiblement tout autre.

Et notamment certains d'entre-eux sont devenus des «passeurs de drogue».

Près de la frontière irako-koweïtienne, la police a arrêté un pigeon qui transportait cent soixante-dix-huit comprimés d'ecstasy dans un petit sac à dos accroché à ses plumes. Et surtout de la même couleur que son plumage.

Selon le quotidien local Al-Rai, ce sont des narcotrafiquants irakiens qui auraient utilisé cette astuce pour faire passer la marchandise dans le pays voisin sans se faire repérer, malgré un contrôle à la frontière très strict.

Déjà en 2015, le magazine GQ expliquait que les trafiquants de cocaïne mexicains avaient de plus en plus recours aux pigeons voyageurs pour faire passer leurs marchandises la frontière américaine.

A savoir qu'un pigeon peut voler plus de 150 kilomètres sans un arrêt et transporter près de 10% de son poids.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles