Breivik va saisir la CEDH sur ses conditions de détention

Le néo-nazi auteur du massacre de 77 personnes estiment que ses conditions de détention sont «inhumaines». [Lise AASERUD / NTB Scanpix / AFP]

Anders Behring Breivik, qui avait tué 77 personnes en Norvège en 2011, va saisir la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) sur ses conditions de détention.

«Nous allons saisir Strasbourg aussi rapidement que possible», a déclaré son avocat à l'AFP quelques minutes après que la Cour suprême norvégienne a annoncé son refus d'examiner un appel du tueur néo-nazi sur ses conditions de détention qu'il jugeait «inhumaines».

Cette décision signifie que le jugement prononcé en mars, qui avait absous l'État norvégien des accusations de violation des droits de Breivik, est définitif, à moins que le détenu ne saisisse la Cour européenne des droits de l'Homme. Ce qu'il va faire donc. «Nous avons toujours été préparés à ce que notre plainte devant les tribunaux norvégiens n'aboutisse pas» a expliqué son avocat.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles