Yémen : deux membres présumés d'Al-Qaida tués par un drone

Les deux hommes auraient été tués par un tir de drone alors qu'ils circulaient à moto dans la région de Wadhie, province d'Abyane.[SALEH AL-OBEIDI / AFP]

Deux membres présumés d'Al-Qaida, dont un financier local, ont été tués dans une attaque de drone samedi soir dans le sud du Yémen, a annoncé dimanche un responsable des services de sécurité.

Ibrahim al-Adani et l'un de ses proches ont été visés par un missile tiré par un drone, vraisemblablement américain, alors qu'ils circulaient à moto dans la région de Wadhie, province d'Abyane, a indiqué ce responsable.

Selon lui, Ibrahim al-Adani gérait les finances du groupe extrémiste dans cette région, et le second était un membre de sa famille qui était également membre d'Al-Qaida. 

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump aux Etats-Unis en janvier, les attaques américaines contre les jihadistes se sont intensifiées au Yémen. Les Etats-Unis sont inquiets de voir Al-Qaida dans la péninsule arabique (Aqpa) renforcer son influence à la faveur du chaos provoqué par la guerre civile qui déchire le Yémen.

Le conflit oppose les rebelles Houthis qui tiennent de vastes parties du territoire dont la capitale Sanaa, aux forces loyalistes contrôlant le Sud et bénéficiant du soutien d'une coalition militaire arabe menée par l'Arabie saoudite.

En mai, les forces spéciales américaines avaient tué au moins sept combattants d'Al-Qaida au Yémen lors d'un raid terrestre mené dans la province centrale de Marib, selon le Pentagone.

Un premier raid terrestre avait été mené en janvier à Yakla, une localité de la province centrale de Baïda. Des frappes de drones ont lieu régulièrement.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles