Trump est le président le plus impopulaire depuis 70 ans

Le président américain Donald Trump dans son golfe de Bedminster (New Jersey) le 15 juillet. Le président américain Donald Trump dans son golfe de Bedminster (New Jersey) le 15 juillet.[ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Aucun président américain n'a été aussi impopulaire que Donald Trump au bout de six mois de mandat, depuis les premiers sondages en 1945.

Selon une étude publiée ce dimanche 16 juillet par le Washington Post et ABC News, Donald Trump ne recueille que 36% d'opinions favorables, un record d'impopularité après un semestre d'exercice. En outre, seuls 24% des sondés ont une opinion positive de sa réforme de l'«Obamacare», la loi de santé mise en place par son prédécesseur et décriée par le président pendant toute sa campagne. 

Le sondage montre également que 68% des personnes interrogées jugent inappropriée la réunion qui s'est tenue en juin 2016 entre le fils et le gendre de Donald Trump, Donald Trump Jr. et Jared Kushner, et une avocate russe censée leur révéler des informations compromettantes sur Hillary Clinton. 

Cette réunion, dont la tenue a été révélée récemment par le New York Times, pourrait être l'affaire de trop dans le dossier des soupçons d'ingérence russe dans la campagne américaine. Dans des mails rendus publics par Donald Trump Jr. lui-même, un intermédiaire lui propose en effet «d'offrir à la campagne de Trump des documents officiels et des informations qui incriminent Hillary et ses relations avec la Russie».

Ces échanges, qui ont précédé la rencontre, évoquent explicitement la volonté des autorités russes de soutenir la campagne électorale de Donald Trump. Leur révélation a semé un vent de panique à Washington.

Mais un nouveau palier a été franchi, samedi 15 juillet, lorsque la presse a révélé que le comité de campagne de Donald Trump avait payé 50.000 dollars au cabinet d'avocat représentant Donald Trump Jr. deux semaines avant la réunion. Tout porte à croire que cette somme a été versée pour l'organisation de la rencontre. 

Donald Trump, fidèle à lui-même, se contente d'assurer sa défense sur Twitter. «Presque 40%, ce n'est pas si mal à ce stade», a-t-il affirmé dimanche au sujet du sondage. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles