Chelsea Manning pose pour Vogue aux Etats-Unis

Chelsea Manning, icône transgenre américaine, a posé pour le Vogue américain de septembre, sous l'objectif de l'incontournable Annie Leibovitz, bien connue pour ses portraits de stars, comme Mick Jagger et Keith Richards, ou encore Elizabeth II. [Capture d'écran Instagram/ @xychelsea87]

Chelsea Manning, icône transgenre américaine, a posé pour le Vogue américain de septembre, sous l'objectif de l'incontournable Annie Leibovitz, bien connue pour ses portraits de stars, comme Mick Jagger et Keith Richards, ou encore Elizabeth II. 

Sur la photographie accompagnée d'un article, on peut notamment voir la jeune femme de 29 ans poser en maillot de bain rouge, ses cheveux courts humides, sur une plage. «Je suppose que c'est ça, la liberté» a t-elle déclaré sur son compte Instagram, partageant la photo et l'article, nommé «Chelsea Manning a changé le cours de l'histoire. Maintenant elle se concentre sur elle-même». Ce nouveau cliché évoque celui de Caitlyn Jenner, qui avait révélé sa nouvelle identité en une de Vanity Fair en juin 2015. 

Chelsea Manning est sortie de la prison militaire de Fort Leavenworth au Kansas en mai dernier, graciée par Barack Obama juste avant l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump. Elle y aura passé sept années de sa vie, ayant été condamnée à une peine de trente-cinq ans. 

Entre février et avril 2010, l'ancienne analyste militaire, encore appelée Bradley à l'époque, avait transmis à Wikileaks des documents classifiés sur les décès de civils lors de la guerre en Afghanistan ou sur les bavures de l'armée lors du conflit en Irak. Condamnée en 2013, Chelsea Manning avait alors annoncé être transgenre et indiqué avoir commencé sa transition. Si pour beaucoup, la jeune femme est une lanceuse d'alerte, elle reste pour de nombreux Américains celle qui a trahi son pays. 

Un documentaire sur la vie de Chelsea Manning «XY Chelsea» est actuellement en préparation. Le réalisateur, Tim Travers Hawking, a suivi pendant deux ans le combat des avocats de l'ex-analyste et sa sortie de prison. Le long-métrage est coproduit par Laura Poitras, qui a réalisé «Citizenfour», un documentaire sur le lanceur d'alerte Edward Snowden, en 2014. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles