Les éclipses qui ont marqué l'Histoire

Ces mystérieuses éclipses qui ont marqué l'Histoire.[EBRAHIM AMID / AFP / ARCHIVE]

L’éclipse solaire du 20 mars s'annonce comme un spectacle aussi passionnant qu'inoffensif. Pourtant, au fil des siècles passés, les éclipses étaient rarement synonymes de bons présages. Retour sur quelques éclipses «historiques», parfois génératrices de peur panique.

Un vampire en Sibérie, une grenouille géante au Vietnam, un loup-garou en Serbie ou encore un jaguar en Argentine. Pendant des siècles, et tout autour du monde, les hommes ont pensé que ces animaux réels ou imaginaires «mangeaient le soleil» et leur imputaient la responsabilité des éclipses solaires.

La science a progressé, et l’homme a compris le phénomène de l’éclipse solaire. Néanmoins, certaines éclipses sont restées dans l’Histoire. Parfois véhiculées par les mythes et les légendes les plus anciens.

La plus ancienne

Selon une chronique indienne, une éclipse se serait produite le 21 octobre 3784 avant notre ère sur les rives du fleuve Hindus en Inde. Il s’agirait de la plus ancienne éclipse à avoir laissé une trace dans l’histoire de l’Humanité.

La faute des frères Hi et Ho

Une antique inscription chinoise gravée dans un os relate l’éclipse du 22 octobre 2137 av. J.C. Selon la légende, puisque les sources ne sont pas fiables, deux frères astronomes à la cour de l’Empereur, Hi et Ho, auraient été décapités suite à cette éclipse. Les versions diffèrent quant à la raison de leur supplice. Ils n’auraient pas prévu la date exacte du phénomène quand d’autres versions expliquent qu’ivres, ils auraient oublié de convoquer les archers censés tirer des flèches pour effrayer le 'dragon qui tente d’avaler le soleil'.

Une prédiction qui interpelle

Selon Hérodote, l’éclipse de soleil du 28 mai 585 avant J.C aurait mis un terme à la guerre entre les Mèdes et les Lydiens. Plus que le conflit, peut-être arbitrairement associé à l’éclipse, c’est la prédiction de Thalès qui frappe encore les esprits contemporains. Le mathématicien et astronome grec avait en effet prédit cette éclipse pour l’an - 585 en calculant le mouvement des astres  ? 

La plus célèbre

Dans l’Evangile selon Matthieu, au chapitre de la mort de Jésus, on peut lire : « A partir de la sixième heure, l'obscurité se fit sur tout le pays jusqu'à la neuvième heure ». Les astronomes qui se sont penchés sur le phénomène semblent confirmer qu’une éclipse solaire a bien eu lieu à Jérusalem, mais pas en 33, année de la mort du Christ selon les Evangiles. Selon certains scientifiques, l’éclipse dans le ciel de Jérusalem aurait eu lieu le 24 octobre 29, aux environs de 11 heures du matin mais d’autres recherches évoquent le 7 avril 30 ou encore le 3 avril 33. 

La fin du monde

Le 29 juin 1033, le monde chrétien pense assister à la fin des temps, selon l’Apocalypse de Saint Jean qui prophétise que « le Ciel s’obscurcira ». Observée depuis Cluny où elle est partielle à 99,4%, l’éclipse laisse ce souvenir : « Ce fut extrêmement terrible. En effet, le Soleil devint couleur saphir, montrant dans sa partie supérieure une apparence de croissant lunaire tel qu’il est au quatrième jour de la lunaison ».

Peste et éclipses

En 1350, la faculté de médecine de Paris voit dans les premiers cas de peste noire « les conjonctions des éclipses, causes réelles de la corruption tout à fait meurtrière de l’air qui nous environne, présagent de la mortalité et de la famine ».

La chute d’un empire

Le 22 mai 1453, le lune se lève éclipsée et signe la chute de Bizance, assiégée par Mohammed II. La prophétie affirme alors que la ville ne tomberait jamais lors d’une phase de lune croissante. Le 22 au soir, les troupes byzantines reçoivent un terrible coup au moral avec cette lune éclipsée. Six jours plus tard, la ville est mise à sac.

Au secours de Colomb

Arrivé en Jamaïque en 1504, le navigateur Christophe Colomb se tire d’un mauvais pas grâce à une éclipse de lune. Une partie de l’équipage se mutine et tue plusieurss indigènes. Le chef de ces derniers refuse alors d’approvisionner Colomb et ses hommes. Mais trois jours avant une éclipse de lune providentielle, Colomb annonce à toute la tribu que le dieu chrétien va donner un signe de son mécontentement. Durant la nuit du 29 février, la lune, rouge sombre, plonge les indigènes dans la terreur. Ils acceptent sur le champ d'aider le navigateur jusqu'à l'arrivée des secours. Une histoire qui a inspiré Hergé pour son album des aventures de Tintin Le Temple du Soleil.

Une éclipse royale

22 mai 1724, l’Académie des Sciences organise de grands préparatifs, aidée par Louis XV en personne, âgé de 14 ans. Le Roi est très impressionné par le spectacle de l’éclipse solaire, comme l’a noté un mémorialiste de l’Académie : « Dans l'instant que le Soleil fut entièrement couvert, ce furent des ténèbres profondes, différentes de celles de la nuit (…). On vit le Soleil, Mercure et Vénus sur la même ligne droite (…). Les oiseaux effrayés à l'ordinaire cessèrent de chanter et recherchèrent des retraites.»

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles