Les Iraniennes encore interdites de match de football

[AFP - Image d'illustation]

Des Iraniennes supportrices de football ont vu s'envoler lundi leurs espoirs de pouvoir enfin assister à un match masculin après la décision des autorités d'annuler leurs billets.

Ce week-end, des dizaines d'amatrices de ballon rond ont été surprises de pouvoir acheter des billets sur internet pour assister à la rencontre prévue mardi à Téhéran entre l'Iran et la Syrie, dans le cadre des qualifications pour le Mondial-2018.

Depuis la révolution islamique de 1979, les femmes n'ont pas le droit de se rendre au stade pour assister aux matches de football masculins, officiellement pour les protéger des injures et du comportement vulgaire des supporters. L'Iran est déjà qualifié pour la phase finale de la Coupe du Monde qui aura lieu en Russie et les autorités avaient annoncé que la qualification serait célébrée après la rencontre.

«J'étais vraiment excitée, c'était incroyable de pouvoir acheter un billet», a confié lundi Arefeh Elyassi, une amatrice de football, au quotidien Shahrvand. «Quand j'ai appris qu'on pouvait acheter des billets, je me suis précipitée pour ne pas rater ce grand moment», a pour sa part expliqué Zahra Jafarzadeh.

«Il semble que je n'aie plus de billet»

Mais très vite, la Fédération iranienne de football a évoqué un problème technique sur le site, assurant que les femmes n'étaient pas autorisées à assister au match et que leurs billets seraient remboursés. «Il semble que je n'aie plus de billet», a écrit sur Twitter Hamideh Ashouri, accompagné d'une émoticône triste, parmi d'autres messages de supportrices déçues.

Si les femmes ne peuvent pas assister aux matches de football et d'autres disciplines, elles ont été autorisées (après deux ans d'interdiction) à assister aux matches de volleyball masculins, sport très populaire en Iran. Elles peuvent aussi assister aux matches de basketball.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles