Donald Trump au chevet des victimes d'Irma en Floride

Huit personnes âgées d'une maison de retraite de Floride sont mortes, possiblement en raison de l'absence d'air conditionné dans leur établissement trois jours après le passage d'Irma.[AFP]

Donald Trump est attendu jeudi en Floride au chevet des victimes de la tempête Irma, dans un "Sunshine State" endeuillé mercredi par l'annonce de la mort de huit pensionnaires d'une maison de retraite, vraisemblablement en raison de l'absence d'électricité.

Le président américain est attendu autour des cités balnéaires de Naples et Fort Myers, sur la côte ouest de la péninsule, la zone la plus touchée par la terrible tempête qui pourrait avoir fait une vingtaine de morts en Floride. 

Donald Trump a annoncé dès dimanche qu'il se rendrait dans l'Etat sinistré, désireux comme il l'avait fait au Texas - confronté fin août à des inondations historiques provoquées par l'ouragan Harvey - de se montrer au plus près des victimes, un aspect de son travail de président qui semble lui tenir à coeur. 

Huit personnes âgées d'une maison de retraite de Floride sont mortes, possiblement en raison de l'absence d'air conditionné dans leur établissement trois jours après le passage d'Irma, qui a causé de très importants dégâts et laissé des millions de personnes sans électricité.

Les huit résidents de cette maison de retraite située au nord de Miami, dans la ville d'Hollywood, âgées de 70 à 99 ans, pourraient être les dernières victimes d'Irma et porter le bilan à 20 morts. L'ouragan a fait quarante autres victimes dans les Caraïbes. 

Leur décès peut s'expliquer par l'absence d'électricité et d'air conditionné, a indiqué le chef de la police locale cité par CNN à propos des six premières victimes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles