La plus ancienne représentation du zéro découverte sur un parchemin indien

Le zoo remonterait au 3e ou 4e siècle avant notre ère. [Capture Youtube]

L'invention du zéro demeure l'une des principales avancées de l'Histoire des mathématiques. Des scientifiques ont annoncé avoir découvert la représentation la plus ancienne du signe symbolisant le néant. Son invention remonterait ainsi à près de 500 ans plus tôt que ce que l'on pensait jusqu'à présent. 

Le symbole zéro apparaît à de multiples reprises sur un parchemin indien connu sous le nom de «manuscrit Bakhshali», un texte conservé au Royaume-Uni depuis 1902. Le document, composé de soixante-dix pièces d'écorce de bouleau, avait été découvert en 1881 dans un village situé près de Peshawar, dans l'actuel Pakistan. 

Ce document a été récemment ressorti pour être étudié et daté, en utilisant la méthode du carbone 14. Les scientifiques ont ainsi découvert qu'il date du troisième ou quatrième siècle avant notre ère. Ce qui fait des représentations du zéro qu'il contient les plus ancienne connues à ce jour. 

Un manuel utilisé par les marchands

Ecrit en Sanskrit, le document aurait été un manuel à destination des marchands qui circulaient sur l'ancienne route de la soie. Il comprend notamment des exercices d'arithmétique et une forme rudiemntaire d'algèbre. 

«Aujourd'hui nous considérons comme acquis que le concept du zéro est utilisé dans le monde entier et que l'ensemble de notre univers digital et basé sur des 1 et des 0. Mais il a existé une époque ou ce numéro n'existait pas», a expliqué au Guardian Marcus du Sautoy, professeur de mathématiques à l'université d'Oxford. 

Selon les chercheurs, le fait que le zéro soit apparu en Inde pourrait être lié à la tradition philosophique locale, qui accorde une grande importance à la contemplation, et qui est parvenue très tôt à concevoir le vide, l'absence, le néant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles