Le président catalan s'est dit déterminé à «appliquer les résultats du référendum»

Le dirigeant s'est également dit ouvert à la mise en place d'une «médiation» avec les autorités de Madrid.[AFP]

Le président séparatiste de la Catalogne, Carles Puigdemont, a reproché mercredi au roi d'Espagne d'avoir «délibérément ignoré» des millions de Catalans indépendantistes dans son discours solennel prononcé mardi soir.

«Le roi adopte le discours et les politiques du gouvernement (de Mariano) Rajoy qui ont été catastrophiques pour la Catalogne et ignore délibérément des millions de Catalans qui ne pensent comme eux», a-t-il dit.

Comme le roi Felipe VI, Carles Puigdemont a pris la parole a 21 heures mercredi soir. Dans une allocution télévisée très attendue, le président de la Catalogne s'est dit déterminé à «appliquer les résultats du référendum» sur l'autodétermination de sa province, «dans les prochains jours».

Le gouvernement refuse la médiation

Le dirigeant s'est également dit ouvert à la mise en place d'une «médiation» avec les autorités de Madrid, rappelant toutefois qu’il faut «résoudre ce problème par la politique, pas par la police.» Mais dans la foulée, le gouvernement espagnol a refusé mercredi son appel une médiation.

«Si M. Puigdemont veut parler ou négocier, ou envoyer des médiateurs, il sait parfaitement ce qu'il doit faire auparavant : se remettre dans le chemin de la loi, qu'il n'aurait jamais dû quitter», affirme la présidence du gouvernement dans un communiqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles