Une sénatrice FN suspendue pour avoir comparé les migrants aux Nazis

Le Front national a annoncé mercredi 4 octobre la suspension d'une sénatrice. Le Front national a annoncé mercredi 4 octobre la suspension d'une sénatrice.[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La sénatrice Claudine Kauffmann a été suspendue par le Front National pour avoir comparé l'accueil des migrants à l'occupation nazie.

A peine arrivée au palais du Luxembourg pour remplacer David Rachline, qui a renoncé au Sénat pour rester maire de Fréjus, la nouvelle parlementaire du Var s'est en effet trouvée au cœur d'une polémique.

Le site Buzzfeed a révélé la publication sur son compte Facebook d'une photo de migrants à Paris, à côté de la photo d'un livre sur la France sous l'occupation, le tout assorti de commentaires comparant les deux situations. «Si la photo de gauche ne s'appelle pas l'occupation, dites moi comment ça s'appelle!!!», a-t-elle ainsi insisté. 

Dans des publications antérieures, Claudine Kauffmann qualifiait les demandeurs d'asile d'«envahisseurs» et de «vermine».

Un discours «absolument inacceptable», selon David Rachline, également directeur de la communication du FN, qui a annoncé ce mercredi 4 octobre la suspension de la sénatrice «dans l'attente d'explications et de clarification sur ses propos». «C'est une mesure conservatoire pour avoir une discussion avec elle», a-t-il précisé. 

La principale intéressée à de son côté supprimé la publication de son compte public, tout en assurant en assumer le contenu. «Je ne retranche rien de la publication qui m'est ce jour reprochée», a-t-elle ainsi déclaré dans un communiqué, se félicitant d'avoir «interpellé certains bien-pensants à l'indignation sélective». 

La comparaison entre occupation nazie et immigration avait déjà été formulée par la présidente du FN, Marine Le Pen, qui avait été poursuivie à ce sujet, puis relaxée par le tribunal de Lyon en décembre 2015. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles