Une mannequin suédoise menacée de viol à cause de ses jambes poilues

Arvida Bystrom questionne les standards de beauté féminins. [Instagram]

La polémique enfle après que le mannequin suédois Arvida Byström a rapporté avoir reçu des menaces de viol pour avoir posé pour une publicité avec ses jambes non épilées. 

La jeune femme de 26 ans est l'égérie d'une campagne lancée par Adidas afin de promouvoir des chaussures de sport. C'est sur Instagram qu'elle a témoigné, le 25 septembre dernier, dans un post accompagnée de la photo qui a suscité les commentaires haineux. 

«Ma photo tirée de la campagne Adidas a reçu de nombreux commentaires haineux la semaine dernière. Moi, une femme blanche, avec un corps répondant aux standards et avec un seul aspect non «"conforme" : des jambes un peu poilues. J'ai littéralement reçu des menaces de mort dans mes messages privés.»

Mannequin et photographe, Arvida Bystrom a déja posé par le passé avec des jambes et des aisselles non épilées, exposant également sa cellulite. Une manière de remettre en question les standards de beauté féminins, imposés par les hommes. 

 

trying to show off some cellulites and a dimpled cherry

Une publication partagée par arvida byström (@arvidabystrom) le

 

me and some TP

Une publication partagée par arvida byström (@arvidabystrom) le

La jeune femme a également reçu de nombreux messages de soutien, et compte à ce jour près de 200.000 abonnés sur Instagram

Adidas l'a soutenue, estimant qu'elle «quesitonnait la féminité et les standards de genre en détournant l'imagerie "girly"».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles