Le mot «Allah» retrouvé sur un vêtement viking du IXe siècle

Cette nouvelle découverte appuie les précédentes études liant Vikings et Islam. [Annika Larsson / Université d'Uppsala]

Exhumés il y a un siècle, des vêtements vikings ont été réexaminés par la chercheuse suédoise Annika Larsson qui y a découvert des mots en kufic, un ancien style de calligraphie arabe.

Des motifs tissés en soie et argent ont été analysés dans l'université suédoise d'Uppsala et d'après les résultats tombés début octobre, ils forment les mots «Allah» et «Ali». Des références à Allah, le dieu de l'Islam, et à Ali ibn Abou Talib (Ali fils d'Abou Talib), jeune cousin du prophète Mohamed, grand leader de la nation musulmane dans le Coran.

Les inscriptions ont été découvertes sur plusieurs tissus dans deux tombes différentes. Pour Annika Larsson, «cela nous dit que les Vikings étaient en contact étroit avec d'autres cultures, dont le monde de l'Islam», rapporte-t-elle à l'université d'Uppsala le 3 octobre.

D'après elle, on rabâche trop que «les objets venant de l'est retrouvés dans les tombes vikings ne pourraient être que le résultat du pillage et du commerce faits à l'est», alors que ces références à l'Islam «apparaissent sur des vêtements vikings typiques», et auraient donc été directement fabriqués par une population influencée par la religion monothéiste.

D'autres inscriptions islamiques découvertes

La chercheuse va plus loin. Pour elle il y aurait un lien entre les passages du Coran qui précisent que les habitants du paradis porteront de la soie et le fait que les chercheurs aient remarqué que la présence de soie dans les tombes vikings se soit répandue au long de l'histoire du peuple nordique.

Cette nouvelle découverte appuie les précédentes études liant Vikings et Islam. Déjà en février 2015, une bague du IXè siècle avec l'inscription «Allah» avait été trouvée dans une tombe de Birka, au nord de la Suède.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles