Inde : une tigresse tueuse d'hommes meurt électrocutée

Kala a été capturée en juillet après avoir tué deux villageois et en avoir blessé quatre autres. [AFP PHOTO / FOUR PAWS / AHU SAVAN AN]

Une tigresse «mangeuse d'hommes» a été tuée par éléctrocution dans le centre de l'Inde, a annoncé à l'AFP Rishikesh Ranjan, de la Pench Tiger Reserve ce dimanche.

«Elle est morte électrocutée samedi à 2H30. Nous avons récupéré son corps. La clôture avait été érigée par les villageois pour se prémunir des animaux sauvages, principalement des sangliers». 

Un tribunal de l'État de Maharashtra avait demandé vendredi que l'animal, âgée de deux ans, soit mis à mort après sa quatrième victime.  L'animal, baptisée «Kala» (qui signifie «Noire» en hindi) a été capturé en juillet après avoir tué deux villageois et en avoir blessé quatre autres.  

Un collier avec un émetteur radio avait été posé, mais Kala avait à nouveau attaqué des humains et tué deux autres personnes. Selon certains experts, si les tigres n'attaquent pas en général les humains, ils peuvent cependant développer un goût pour la chair humaine après une première attaque. 

La moitié de la population mondiale des tigres se trouve en Inde. Un dernier bilan de 2014 en comptabilise 2.226 dans le pays. Déjà, en octobre 2016, une autre tigresse tueuse d'hommes avait été abattue dans le nord de l'Inde, après une chasse de quarante-quatre jours à l'aide de drones, hélicoptères, éléphants ou encore chiens de chasse. Les villageois avaient fêté la mort de l'animal, tué par balle. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles