Lena Headey (Cersei Lannister) a elle aussi été victime de Weinstein

L'actrice raconte deux incidents avec le producteur déchu. [Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Encore de nouvelles accusations portées contre Harvey Weinstein. Lena Headey, qui incarne Cersei Lannister dans Game of Thrones, a raconté sur Twitter comment le producteur a cherché à obtenir des faveurs sexuelles à plusieurs reprises.

La première fois, en 2005, l’actrice se trouvait au festival du film de Venise, où elle venait présenter le film «Les Frères Grimm». En marge de la projection du long-métrage, le producteur est venu lui proposer une promenade au bord de l’eau. «Je marchais à côté de lui et il s’est arrêté, puis il fait une remarque suggestive, accompagnée d’un geste. J’ai juste rigolé», explique-t-elle dans un long message posté sur Twitter.

Elle poursuit : «J’étais vraiment choquée, je me revois en train de penser ‘ça doit être une blague’. J’ai dit un truc du genre : ‘Oh arrête, ce serait comme embrasser mon père !! Allons boire un verre avec les autres».

Après ce premier incident, Lena Headey n’a plus jamais tourné dans un film produit par Miramax, l’entreprise co-fondée par Harvey Weinstein.

L’actrice de Game of Thrones raconte sa deuxième mésaventure survenue quelques années plus tard, en 2011.  Le producteur l’invite alors à un petit-déjeuner à Los Angeles. Ce qu’elle accepte. Au cours de la conversation, Harvey Weinstein tente d’en savoir plus sur la vie privée de Lena Headey. Il lui demande ensuite de l’accompagner dans sa chambre d’hôtel, où se trouve un script qu’il souhaite lui remettre. La technique est similaire à celle évoquée par de nombreuses autres accusatrices du producteur.

«Ne parle de ça à personne»

«Quand nous avons pris l’ascenseur, l’énergie a changé. Mon corps s’est mis en état d’alerte […] J’ai dit à Harvey : ‘je ne suis pas intéressée par autre chose que le travail, ne t’imagines pas que je sois là pour autre chose, il ne va rien se passer. Il est resté silencieux, furieux», raconte la comédienne. «Nous sommes sortis de l’ascenseur, il a mis sa main dans mon dos et m’a fait avancer jusqu’à sa chambre. Je me suis sentie impuissante», ajoute-t-elle.

Par chance, la clé ne fonctionnant pas, Harvey Weinstein n’a pu conduire l’actrice dans sa chambre. Après l’avoir reconduite à sa voiture, le producteur a alors serré Lena Headey contre lui avant de lui dire tout bas à l’oreille : «Ne parle de ça à personne. Ni à ton manager, ni à ton agent». Une fois dans son véhicule, l’actrice s’est effondrée, en pleurs.

Le témoignage de Lena Headey s’ajoute aux dizaines d’autres actrices et anciennes collaboratrices d’Harvey Weinstein. Le producteur, autrefois tout puissant à Hollywood, est accusé de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles