Les eaux usées suisses regorgent d’or et d'argent

La conclusion des travaux des chercheurs de l’Institut de l’eau Eawag a de quoi surprendre.[Capture Eawag]

Une étude publiée jeudi révèle qu’environ 3.000 kg d’argent et 43 kg d’or, soit l’équivalent de 2,6 millions d’euros, se retrouvent chaque année dans les eaux usées suisses.

La conclusion des travaux des chercheurs de l’Institut de l’eau Eawag a de quoi surprendre. Pour parvenir à ce constat, ils ont plongé leurs éprouvettes dans 64 stations d’épuration de Suisse.

Ce véritable trésor résulte de la présence de nombreuses usines chimiques et pharmaceutiques pour l’argent. Quant aux innombrables traces d’or, elles s’expliquent par la présence dans le pays des cinq plus grandes raffineries aurifères au monde. «Dans certaines zones du Tessin (Sud), la concentration d’or est tellement importante qu’il serait opportun de la recycler », expliquent dans leur rapport les chercheurs de l’Eawag.

Et s’ils n’ont détecté au cours de leur récente étude «aucun dépassement des valeurs limites écotoxicologiques ou légales», les scientifiques alertent toutefois contre certains «nouveaux» éléments, dont les «effets toxicologiques sont encore très mal connus».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles