Asia Argento dévoile la liste des 93 victimes d'Harvey Weinstein

Dans la liste sont mentionnés, pour chacune des victimes, les faits reprochés à Weinstein et les circonstances précises de l'agression présumée. Dans la liste sont mentionnés, pour chacune des victimes, les faits reprochés à Weinstein et les circonstances précises de l'agression présumée. [© AFP / ARCHIVES]

L'actrice italienne Asia Argento a dévoilé sur son compte Twitter la liste exhaustive des femmes, victimes de l'ancien magnat d'Hollywood, Harvey Weinstein.

Une liste qui a le mérite de rendre compte de l'ampleur du scandale. Quatre photos à l'appui, la comédienne – une des premières victimes présumées à avoir dénoncé le comportement du producteur – révèle ainsi leur nombre et leur identité, avec une légende au vitriol : «Voici la liste des 93 femmes agressées sexuellement par #HarveyWeinstein. 14 viols à ce jour. Nous, les victimes, avons compilé cette liste».

Parmi elles, Eva Green, Angelina Jolie, Kate Beckinsale, Cara Delevingne, Judith Godrèche, Rosana Arquette, Rose McGowan, Emman de Caunes, Léa Seydoux... Mais également pléthore d'inconnues («unnamed female assistant», «unnamed woman London», «young female crew member», «unnamed woman with kids»...).

«Il s'est exhibé devant elle»

Sont mentionnés chronologiquement, pour chacune des victimes, les faits reprochés à Weinstein et les circonstances précises de l'agression présumée, ainsi que la qualification juridique de l'acte – harcèlement, agression ou viol.

Le premier récit remonte à 1980. A l'époque, Paula Wachowiak, 24 ans, aurait été harcelée par le producteur américain, alors qu'elle n'était qu'une stagiaire (et lui son tuteur) sur un tournage. «Il s'est exhibé devant elle [...] et ne portait rien d'autre qu'une serviette. Il lui a demandé de lui faire un massage», est-il écrit.

Selon la liste d'Asia Argento, le premier des quatorze viols dont est accusé Weinstein serait survenu deux ans plus tard. Devenue «amie» avec le producteur, l'actrice Lysette Anthony raconte qu'il l'a violée chez elle en 1982. En 1997, ce sont Asia Argento et Rose McGowan qui ont été violées.

Certaines agressions ou viols remonteraient même aux années 1970, alors qu'Harvey Weinstein n'était encore qu'un producteur de concerts de rock, a révélé lundi le New York Times.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles