Des soldats français visés par une attaque à la grenade avant l'arrivée de Macron

Trois civils ont été blessés dans l'attaque, dont un grièvement.[LUDOVIC MARIN / AFP]

Peu avant l'arrivée d'Emannuel Macron au Burkina Faso, des soldats français ont été visés par une attaque à la grenade. 

Vers 20h, deux individus encagoulés, circulant à moto, ont lancé une grenade contre un véhicule de l'armée française. Trois civils ont été blessés dans l'attaque, dont un grièvement. En revanche, le véhicule français qui était visé n'a pas été touché. 

L'attaque s'est produite dans un quartier nord de Ouagadougou, non loin de l'aéroport, et alors qu'un vaste dispositif sécuritaire était déployé. 

L'attaque s'est produite deux heures avant l'arrivée d'Emmanuel Macron dans la capitale burkinabè. Le président français a en effet entamé une tournée africaine de trois jours, qui doit le mener également en Côte d'Ivoire et au Ghana. 

À suivre aussi

Terrorisme Burkina Faso : 17 personnes tuées dans une attaque jihadiste
Amis, famille et anonymes ont rendu un dernier hommage à Alain Bertoncello, militaire tué au Burkina Faso
recueillement Amis, famille et anonymes ont rendu un dernier hommage à Alain Bertoncello, militaire tué au Burkina Faso
Militaires tués au Burkina Faso : une semaine d’émotion
Hommage Militaires tués au Burkina Faso : une semaine d’émotion

Ailleurs sur le web

Derniers articles