Suicide de Slobodan Praljak en plein tribunal : un suicide au cyanure

Slobodan Praljak s'est donné la mort en pleine audience en buvant du poison. [AFP]

Le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a annoncé ce vendredi 1er décembre l'ouverture d'une enquête interne sur le suicide de l'ex-général croate Slobodan Praljak. 

Mercredi, l'homme, qui venait d'être condamné à vingt ans de prison, s'est donné la mort en pleine audience. Il a succombé à une insuffisance cardiaque causée par du cyanure. 

«Pour compléter l'enquête néerlandaise en cours sur le décès de Slobodan Praljak, le greffier du TPIY a lancé ce matin une enquête indépendante axée sur les opérations internes du TPIY [...] Elle sera menée par le juge Hassan Jallow et débutera la semaine prochaine», a indiqué le tribunal dans un communiqué. 

L'enquête du parlement néerlandais cherche à savoir comment l'ex-général croate a pu se procurer la fiole de poison. L'enquête interne du TPIY s'attachera, elle, à «évaluer les procédures existantes et faire des recommandations qui pourraient aider d'autres tribunaux à l'avenir». 

Vous aimerez aussi

génocide Radovan Karadzic plaide son innocence en appel devant la justice internationale
ex-Yougoslavie Un ex-général croate boit du poison en plein tribunal et meurt
Justice Massacre de Srebrenica : Karadzic condamné à quarante ans de prison

Ailleurs sur le web

Derniers articles