Beyoncé refuse qu'on utilise son nom ou le titre de ses chansons

Beyoncé avait déjà faire interdire la commercialisation de «Biëryonce», un bière créée à son effigie[AFP / ARCHIVES]

Queen B. ne plaisante pas avec son image. Preuve qu'elle la gère d'une main de fer, la chanteuse a fait interdire l'utilisation de son nom et de son image par un bar new yorkais.

Le site Eater New York rapporte la mésaventure des dirigeants d'un bar situé à Cobble Hill, Leyenda, qui consacre régulièrement des femmes d'influence.

Alors qu'ils avaient ouvert un «pop up store» en hommage à Beyoncé notamment, baptisé «Sleyenda», en référence à son titre «I Slay», ils ont reçu un courrier de la part des représentants juridiques de la femme de Jay-Z.

 

HapBey Christmas  #beyonce #christmas #brooklyn #nyc #gay #kirakira

Une publication partagée par IJC (@ianseyes) le

Dans la lettre, un brin menaçant, il est demandé à l'établissement de n'utiliser aucun nom, visuel, ni aucune parole ou marque de Beyoncé sans son autorisation. 

En effet, de nombreux éléments décoratifs de l'établissement faisaient directement référence à l'ex-leader des Destiny's Child en affichant son visage ou encore ses  surnoms. 

«Hommage à l'émancipation de la femme»

La copropriétaire du bar, Ivy Mix, a confié à Eater New York son incompréhension après la réception du courrier. Elle aurait ainsi été un peu «choquée que Beyoncé ne partage pas (son) enthousiasme» alors qu'elle voulait «rendre hommage à l'émancipation de la femme». 

Les nombreuses décorations du magasin éphémère, à l'effigie de «Bey», devront ainsi être retirées. Mais les références à d'autres femmes de talent comme Katy Perry et Gwen Stefani notamment, pourront rester manifestement. 

Il y a quelques semaines, Beyoncé avait déjà faire interdire la commercialisation de «Biëryonce», un bière créée à son effigie par une brasserie de Brooklyn.

 

Tonight’s release was brilliant! Cannot wait for Saturday at @beerkarma.bstc  photo by: @grassowhat

Une publication partagée par Lineup Brewing (@lineupbrewing) le

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles