Israël veut lancer un «Shekel numérique» sur le modèle du Bitcoin

Le Shekel numérique serait aligné sur le Shekel classique. [MENAHEM KAHANA / AFP]

l'essor du Bitcoin et des cryptomonnaies commence à donner des idées aux Etats. Le gouvernement israélien est le dernier en date à réfléchir à la mise en place d'une cryptomonnaie nationale, en l'occurence un shekel numérique.

Ce dernier aurait la même valeur que le Shekel officiel. Selon des sources proches du ministère israélien des Finances, l'objectif serait notamment de réduire le marché noir et l'évasion fiscale. Les cryptomonnaies reposent sur une «blockchain», sorte de grand livre de comptes numérique, dans lequel sont répertoriées toutes les transactions.

Selon Haaretz, le marché noir représenterait près de 22% du PIB israélien, soit près de 12,1 millions d'euros de manque à gagner chaque année pour le gouvernement.

Le développement du Shekel numérique s'accompagnerait d'une baisse des devises en liquide en circulation.

La rapidité des transactions, et la facilitation des transactions constituerait un autre atout de ce Shekel numérique. 

La start-up israélienne Colu, qui a développé un portefeuille pour stocker les cryptomonnaies, aurait d'ores et déja et approchée par le gouvernement pour évoquer la création d'une cryptomonnaie israélienne soutenue par l'Etat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles