Le premier ours polaire né au Royaume-Uni est sorti de sa tanière

Un ourson polaire né en Écosse est sorti de sa tanière au Highland Wildlife Park [GUENTER SCHIFFMANN / AFP]

Le premier ourson polaire né en Écosse, une première dans le pays depuis vingt-cinq ans, est sorti de sa tanière au Highland Wildlife Park, dans le nord-est du pays. 

Una Richardson, la gardienne en chef du zoo, a été la première à apercevoir l'ourson de deux mois. «J'ai visité Victoria (la mère) dimanche matin, pour vérifier qu'elle avait bien de l'eau fraîche et de nourriture [...]. Soudain, j'ai vu une petite boule de poils blancs à côté d'elle, j'ai dû me pincer pour vérifier que je ne rêvais pas», a-t-elle raconté dans un communiqué.

L'équipe Royal Zoological Society of Scotland avait alors placé des caméras sensibles au mouvement près de l'entrée de la tanière de Victoria et son bébé pour immortaliser leur sortie. 

L'ours blanc Victoria avait mis bas au début de l'année. Les gardiens du zoo ont été alertés par les cris aigus de l'ourse, unique femelle de l'espèce au Royaume-Uni. «Nous avons d'abord entendu des bruits prometteurs dans la semaine précédant Noël et ceux-ci ont continué en 2018», avait déclaré Una Richardson en janvier. 

La saison de reproduction a commencé en mars de l'année dernière. Victoria s'était accouplée avec Arktos, l'un des deux mâles du parc.

Un fort taux de mortalité à la naissance

Néanmoins, les responsables du zoo étaient restés prudents. N'ayant pas pu observer la tanière ces derniers mois, ils avaient confirmé la naissance sans pour autant savoir si Victoria avait donné naissance à un ou plusieurs oursons. Les ours polaires sont connus pour leur besoin d'intimité, préférant se cacher, loin des regards, lors de la naissance de leurs petits. 

Les trois premiers mois sont périlleux pour les oursons polaires, qu'ils soient captifs ou sauvages. Pendant les premières semaines après la naissance, les ours polaires ont un taux de mortalité élevé, en raison de leur système immunitaire sous-développé et d'un besoin exagéré d'intimité de la mère.

La survie des oursons ne sera d'ailleurs pas confirmée avant le mois de mars, époque à laquelle les ours émergent après l'hiver. 

À la naissance, les ours polaires mesurent environ 30 cm de long et ont un poids à peu près similaire à un cochon d'Inde. Ils naissent aveugles et n'ouvrent pas les yeux avant l'âge d'1 mois, dépendant entièrement du lait maternel.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles