Des hackers minent de la cryptomonnaie pour l'envoyer en Corée du Nord

Le logiciel permettrait d'implanter une application capable de produire de la cryptomonnaie Monero (illustration) [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Des hackers ont découvert le moyen de «miner» de la cryptomonnaie pour l'envoyer ensuite en Corée du Nord

AlienVault, une société américaine spécialisée dans la cybersécurité, a annoncé lundi avoir découvert le logiciel malveillant, selon Reuters.

Installé sur l'ordinateur d'une victime, il permettrait d'implanter une application capable de produire une cryptomonnaie appelée Monero. Toute monnaie «minée» serait ensuite envoyée à l'université Kim Il Sung de Pyongyang, en Corée du Nord. «Les cryptomonnaies peuvent fournir une bouée de sauvetage financière à un pays durement frappé par des sanctions, et l'université de Pyongyang a manifesté un intérêt évident pour les cryptomonnaies», a indiqué l'entreprise californienne dans un communiqué, relayé par Reuters.

Les chercheurs ont toutefois déclaré que le serveur nord-coréen, inscrit dans le code de l'application, n'était pas connecté au réseau internet mondial. Pour AlienVault, cela signifie que ce serveur pourrait avoir été utilisé pour «tromper» les agents de sécurité. 

Moins connue que le Bitcoin et réputée pour garantir l'anonymat de ses utilisateurs, Monero est la 14e cryptomonnaie la plus valorisée à l'heure actuelle, selon le site coinmarketcap.com.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles