La découverte d'une couche de glace pourrait faciliter la vie sur Mars

La couche de glace est enterrée à un ou deux mètres sous la surface martienne. [NASA]

Selon une étude publiée ce jeudi 11 janvier dans la revue Science, la Nasa aurait découvert une épaisse couche de glace qui pourrait faciliter les prochaines missions sur la planète Mars. 

C'est après l'analyse des images transmises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter que les scientifiques ont aperçu une étrange couche bleue qui serpentait sous la surface de la planète rouge. 

Il s'est avéré que ce ruban bleu est une épaisse couche de glace quasiment pure, «enterrée à un mètre ou deux seulement de la surface» martienne, peut-on lire dans cette étude.

Une ressource cruciale pour les prochaines missions

L'existence de glace sur la planète Mars était connue depuis plusieurs années déjà. Elle recouvre en effet les pôles et serait présente au coeur de cet astre. Mais celle que les scientifiques de la Nasa viennent de découvrir est différente : elle s'est formée récemment, et pourrait livrer des informations cruciales concernant l'histoire climatique de Mars. Sous forme liquide, cette couche de glace constituera également une importante ressource d'eau pour les prochaines missions. 

«Les êtres humains ont besoin d'eau où qu'ils aillent, et c'est très lourd à transporter», a commenté Shane Byrne, chercheur à l'Université d'Arizona et co-auteur de cette étude, interrogé par The Independent. «Nous avons ici ce que nous pensons être de la glace quasiment pure enterrée sous la surface [...] Vous pouvez sortir avec un seau et une pelle et prendre autant d'eau qu'il vous faut. Je crois que cela va changer la donne». 

Angel Abbud-Madrid, directeur du centre des ressources spatiales à l'école des Mines du Colorado, a ajouté dans l'étude que ces sites étaient «très excitants». L'eau, combinée avec du dioxyde de carbone (CO2) par un système d'électrolyse, pourrait effectivement produire de l'oxygène pour que les astronautes respirent, ou encore du méthane, pour que les fusées puissent décoller du sol martien. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles