Quel test cognitif a passé Donald Trump ?

Le président Donald Trump a obtenu un score de 30/30 à un test sur ses capacités cognitives. [NICHOLAS KAMM / AFP]

Réaliser une soustraction, reconnaître un lion, dessiner un cube en 3D : des exercices d'un test cognitif auxquels Donald Trump a dû répondre, à sa demande, pour faire taire les interrogations sur sa santé mentale.

La publication du livre du journaliste Michael Wolff début janvier a relancé les interrogations sur la santé mentale de Donald Trump. Les détracteurs du président américain ont peut-être été surpris d’apprendre que le septuagénaire avait obtenu un score parfait à un test de capacité cognitive reconnu internationalement.

L’évaluation cognitive de Montréal (MoCA) a été créée en 1996 par le neurologue Ziad Nasreddine, mais sa version actuelle date de 2005. D’une durée de 10 à 12 minutes, l’examen consiste en un court questionnaire d’une page, avec une dizaine d’exercices. Utilisé dans 200 pays, il existe en soixante langues et dans différentes versions. 

«J’aurais bien aimé lui faire passer le test moi-même, blague le médecin d’origine libanaise, arrivé au Canada dans les années 1980. Ça demande tout de même une personne entraînée et certifiée pour analyser les résultats, ce n’est pas quelque chose qu’on peut faire nous-même.»

«Quel est le point commun entre un train et un vélo ?»

D'après le questionnaire mis en ligne sur le site officiel du MoCA, les instructions sont plutôt simples : les personnes doivent d'abord relier des points dans un ordre logique, copier un cube en 3D, dessiner l'heure sur une horloge et reconnaître trois animaux parmi un lion, un rhinocéros et un dromadaire. 

Ensuite, des séries de chiffres, de lettres ou de mots (visage, velours, église, marguerite, rouge) doivent être répétées à voix haute et cinq soustractions doivent être réalisées. 

Enfin, les personnes examinées sont soumises à des questions sur le langage et sa compréhension : Donald Trump a dû prononcer des phrases à voix hautes, énumérer le maximum de mots commençants par la lettre F en une minute ou donner le point commun entre un train et un vélo, avant de donner la date du jour et le lieu où il se trouvait. 

Noté sur 30, le test réalisé par l'ex-milliardaire a obtenu la note maximale. Au dessus de 26/30, rien n'est à signaler. Autour de 16/30, le sujet présente une santé cognitive comparable à une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles