Le rockeur Tom Petty est mort d'une overdose de médicaments

«Tom Petty a succombé à une overdose résultant d'une prise de plusieurs médicaments», a indiqué la famille du chanteur dans un communiqué[Robyn BECK / AFP]

Le chanteur américain Tom Petty, décédé en octobre dernier, a succombé d'une overdose de médicaments.

Ce sont ses proches qui ont révélé l'information, ce samedi : «Tom Petty a succombé à une overdose résultant d'une prise de plusieurs médicaments», expliquent la femme et la fille du musicien dans un communiqué paru vendredi. Parmi ces substances, le Fentanyl, un puissant opiacé, à l'origine de la mort de Prince en avril 2016.

La famille ajoute que Tom Petty souffrait de «plusieurs problèmes graves de santé, dont un emphysème (maladie pulmonaire), des problèmes de genoux et principalement une hanche fracturée». 

«Urgence de santé publique»

Malgré sa blessure, l'interprète d'«American Girl»avait poursuivi sa tournée de cinquante-trois dates. «Nous pensons que la douleur était devenue tout simplement insupportable, causant sa prise excessive de médicaments», estime sa famille qui qualifie le décès d'«accident malheureux».

Le 3 octobre 2017, l'absorption de ce cocktail médicamenteux a provoqué un arrêt cardiaque chez l'artiste, alors âgé de 66 ans.

Les acteurs Heath Ledger et Philip Seymour Hoffman sont également décédés d'une overdose de médicaments parmi lesquels figurent des opiacés. 

Mais la consommation d'opioïdes ne tue pas que les stars du showbusiness, outre-Atlantique. Au total, 60.000 américains sont morts d'une overdose d'opiacés en 2016. Donald Trump a qualifié la situation d'«urgence de santé publique».

Sur la même période, 20.000 décès liés au Fentanyl ont été comptabilisés, soit plus que l'héroïne (15.400). Le nombre de morts des suites d'une absorption de Fentanyl a ainsi augmenté de 450 % en trois ans. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles