Le Congrès valide la fin du «shutdown», qui doit être promulgué par Trump

Le shutdown avait démarré samedi à minuit. [Aaron P. Bernstein / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Les deux chambres du Congrès américain ont approuvé lundi le texte de financement temporaire du budget fédéral qui doit mettre fin à trois jours d'une paralysie partielle des administrations, du fait d'un blocage sur la question de l'immigration.

Après le Sénat, la Chambre des représentants a voté en fin d'après-midi par 266 voix pour et 150 contre la mesure qui assure le financement des opérations de l'Etat jusqu'au 8 février. Elle doit désormais être promulguée par le président républicain Donald Trump, qui s'était déjà félicité du compromis trouvé avec les démocrates. 

Un accord

«Après de nombreuses discussions, des offres et des contre-offres, le chef de file des républicains et moi sommes arrivés à un accord», avait indiqué le chef de file des démocrates Chuck Schumer. «Nous allons voter aujourd'hui pour rouvrir le le gouvernement et continier à négocier un accord global», a-t-il ajouté. 

Un répit jusqu'au 8 février

Il ne pourrait toutefois s'agir que d'un répit. Les démocrates ont en effet laissé jusqu'au 8 février aux républicains pour négocier un accord sur les «Dreamers».

Les démocrates réclament depuis plusieurs semaines un compromis sur les régularisation de 690.000 «Dreamers», arrivés clandestinement aux Etats-Unis quand ils étaient enfants et expulsables depuis l'abrogation du programme Daca. 

Le shutdown était entré en vigueur samedi à minuit après l'échec des négociations pour parvenir à un compromis budgétaire, entrainant la fermeture partielle de l'administration américaine. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles