«Maison de l'horreur» : les offres d'adoption se multiplient pour les 13 enfants

La maison où vivaient les 13 enfants séquestrés. [Bill Wechter / AFP]

Les services sociaux américains ont reçu de nombreuses offres de demandes d’adoption pour les treize enfants et jeunes adultes retrouvés dans la «Maison de l'horreur».

«Il y a eu des offres d’adoption mais cela ne veut pas dire que ça va aboutir», a précisé Kimberly Trone, porte-parole des services sociaux du comté de Riverside en Californie, où vivait la famille. Certaines demandes porteraient même sur l’adoption des 13 enfants, selon Kimberly Trone. 

Agés de 2 à 29 ans, les enfants ont été placés dans le Centre médical de Corona après avoir été libérés, le 14 janvier, de la maison familiale, baptisée «maison de l'horreur». Les victimes avaient été retrouvées par la police de Californie après qu’une des filles âgées de 17 ans avait réussi à alerter les secours.

A leur arrivée, les policiers avaient découvert les enfants affamés, vivant dans l’obscurité et dans la crasse. Certains étaient même ligotés à leur lit à l'aide de chaînes et cadenas.

Les parents, David et Louise Turpin, 57 et 49 ans respectivement, sont visés par douze chefs d’accusation de torture, douze de séquestration, sept de maltraitance d’un adulte à charge et six de maltraitance ou négligence d’enfant. Ils ont plaidé non coupable de tous les chefs d’accusation. Le couple de la «Maison de l’horreur» risque la prison à perpétuité. La prochaine audience aura lieu le 23 février. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles