Un tableau d’un maître indonésien retrouvé dans une cave vendu plus de 7 millions d’euros

Vendu aux enchères samedi, le tableau a été vendu pour la somme de 7,2 millions d’euros. [JEFF PACHOUD / AFP]

Un tableau d'un maître indonésien du XIXème, délaissé depuis de nombreuses années dans la cave d'une maison à Auray (Morbihan), a été vendu samedi 7,2 millions d'euros aux enchères à Vannes (Morbihan).

Ce tableau d'1,10 m sur 1,85 m, qui date de 1855, représente une scène de chasse et est l’œuvre du peintre indonésien Raven Saleh.

Vendu aux enchères samedi 27 janvier, il a été acquis par un collectionneur venu de Jakarta pour la somme de 7,2 millions d’euros, selon les déclarations de Maître Jack-Philippe Ruellan. 

«Je m'attendais à une vente entre 200 et 300.000 euros»

Ce dernier, commissaire-priseur, avait été invité à l’automne dernier à venir examiner un tableau remisé dans la cave d’une maison de la ville d’Auray (Morbihan) car la famille, qui l'avait reçu de longue date en héritage, ne l'appréciait pas.

Après divers examens, le commissaire-priseur avait alors authentifié l’œuvre. «Je l'estimais à l'époque à 150 ou 200.000 euros car il était abîmé (...) Finalement, je m'attendais à une vente entre 200 et 300.000 euros. Mais 7,2 millions, c'est génial !», s'est-il réjoui auprès de l’AFP.

Le tableau, intitulé «Chasse au trésor sauvage» est «une œuvre exceptionnelle sur le plan muséographique», selon Maitre Ruellan. 

Raven Saleh (1811-1880) s'était formé pendant de longues années en Europe, notamment aux Pays-Bas, alors puissance colonisatrice des «Indes orientales néerlandaises», l'actuelle Indonésie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles