Une «super Lune bleue de sang» sera visible ce mercredi soir

La «Super Lune» du 1er janvier 2018. [Justin TALLIS / AFP]

Trois événements cosmiques, liés à la lune, doivent se produire dans la nuit du mercredi 31 janvier. Un enchaînement rare qui n'a pas été observé depuis plus de 150 ans. 

Les amoureux d'astronomie sont comblés. Le dernier jour du mois de janvier, ils pourront, en effet, à la fois observer la première éclipse lunaire de 2018, une «Super Lune» ainsi qu'une «lune bleue». 

Une éclipse lunaire a lieu lorsque la Terre s'interpose entre le soleil et son astre. Le terme «Super Lune» désigne quant à lui une pleine lune qui se trouve proche de notre planète. Enfin, le disque argenté prend le nom de «lune bleue» lorsqu'une année comprend treize pleines lunes au lieu de douze. 

La pleine lune du 31 janvier est ainsi la deuxième du mois après celle du 1er janvier. 

La distance Terre-Lune sera alors de 359.000 kilomètres, soit environ 50.000 kilomètres de moins que la distance maximale. La pleine luneapparaîtra ainsi 14% plus grosse et 30% plus brillante que d'habitude. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles