Le Canada modifie son hymne pour le rendre neutre

C'est un «nouvelle étape positive vers l'égalité des sexes», a estimé Justin Trudeau sur son compte Twitter. [Fred DUFOUR / POOL / AFP]

Jeudi 1er février, le Sénat a voté en faveur d’un changement de l’hymne canadien, afin de supprimer ses références masculines au profit de dénominations non-genrées.

A la place de chanter «true patriot love in all thy sons command» («un vrai amour de la patrie anime tous tes fils»), les Canadiens pourront désormais chanter «true patriot love in all of us command» («un vrai amour de la patrie nous anime tous»), afin de reconnaître le rôle de toutes et tous dans l'histoire du pays, sans distinction de genre.

Le texte avait été proposé par le député libéral Mauril Belanger. L’homme politique, souffrant d'une sclérose latérale amyotrophique, est décédé en août 2016, quelques mois seulement après que la Chambre des communes a adopté ce projet de loi, rappelle Mashable.

Heureux, Justin Trudeau a déclaré, sur son compte Twitter : «La loi de Mauril visant à transformer "O Canada" en genre neutre a été approuvée par le Sénat ce soir. Un nouvelle étape positive vers l'égalité des sexes».

Il ne reste désormais plus qu'à obtenir la validation royale pour la mise en place de cette loi. Mais cette dernière divise le pays. Si certains Canadiens saluent cette décision (en particulier quelques amis et collègues du défunt député, souligne encore Mashable) de nombreux autres sont révoltés qu'une telle modification puisse avoir lieu, et n'ont pas manqué de le faire savoir sous le post Twitter du Premier ministre canadien.

«Oh mon Dieu quelle perte de temps.»

«Vous avez oublié de demander aux Canadiens ce que NOUS voulons.»

«C'est ridicule. Pourquoi gaspiller l'argent des contribuables pour changer notre hymne national.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles