Les premiers Britanniques avaient la peau noire

Cheddar Man aurait vécu il y a environ 10.000 ans. [Capture d'écran Youtube / BBC News ]

Une équipe de chercheurs vient de dévoiler le portrait de l'un des premiers Britanniques. «Cheddar Man» a la peau noire, les yeux bleus, les cheveux noirs bouclés et a vécu il y a 10.000 ans.

Son squelette avait été retrouvé dans les Gorges de Cheddar, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre. Une reconstitution de son visage avait déjà été réalisée il y a quelques années mais les résultats étaient différents. En effet, sa peau était plus claire et ses yeux étaient marrons.

«Il est très surprenant de voir qu’un Britannique, il y a 10.000 ans, pouvait avoir la peau très sombre et des yeux très bleus», a expliqué Chris Stringer, directeur des recherches au Musée d’histoire naturelle de Londres.

Si cette représentation est aussi précise, c’est grâce à la combinaison de deux facteurs. Puisque le squelette a été retrouvé dans une grotte, où les conditions météorologiques sont constantes, l’ADN prélevé était de très bonne qualité. Les nouvelles techniques de séquençage du génome ont également contribué à ces résultats.

Cheddar Man, un ancien chasseur-cueilleur 

L’ancêtre des Britanniques faisait partie d’une population de chasseurs-cueilleurs qui a migré du Moyen-Orient au nord de l’Europe après la fin de la dernière ère glaciaire. Aujourd’hui, 10% de la population britannique blanche aurait une ascendance liée à ces chasseurs-cueilleurs.

La raison de l’évolution de la couleur de la peau s’expliquerait par deux éléments, selon les chercheurs. «Nous savons que la couleur de peau plus claire est apparue au cours de ces 10.000 dernières années, avec l’invention de l’agriculture» mais aussi la modification des régimes alimentaires, plus pauvres en vitamine D, selon Chris Stringer.

«Nous ne suggérons pas que Cheddar Man a évolué pour développer une peau plus claire, mais il y a eu des vagues de peuplement de personnes maîtrisant l'agriculture, et elles ont apporté avec elles le gêne d'une couleur de peau plus claire», a précisé Chris Stringer.

«Bien sûr nous savons qu’il y a eu des habitants ici depuis au moins un million d’année (…) mais depuis la dernière ère glaciaire,  il est le premier homme connu de cette période d’occupation constante de la Grande-Bretagne», a-t-il expliqué. Le squelette de Cheddar Man est actuellement exposé au Musée d’histoire naturelle de Londres. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles