Des scientifiques nucléaires russes minent du Bitcoin avec un superordinateur

Une enquête a été ouverte. D'autres cas ont été observés dans le pays[JACK GUEZ / AFP]

Des scientifiques russes qui travaillaient au sein d'une installation militaire nucléaire secrète ont été arrêtés pour avoir détourné le matériel informatique afin de créer des Bitcoin. 

Ils sont accusés d'avoir tenté d'utiliser l'un des supercalculateurs les plus puissants de Russie, pour «miner» du Bitcoin, rapporte la presse locale, citée par la BBC.

Le Bitcoin est en effet crée grâce à la puissance des ordinateurs, qui effectuent des calculs complexes pour créer la cryptomonnaie.

Le service de presse du centre nucléaire fédéral de Sarov, zone d'accès restreint, a déclaré ainsi : «Il y a eu une tentative non autorisée d'utiliser des installations informatiques à des fins privées, y compris ce que l'on appelle l'exploitation minière.»

L'ordinateur n'était pas censé être connecté à Internet - afin d'empêcher toute intrusion - et lorsque les scientifiques ont tenté de le faire, le service de sécurité du centre nucléaire a été alerté.

Ouverture d'une enquête

Les suspects ont été remis au Service fédéral de sécurité (FSB), selon le service de presse. «A notre connaissance, une enquête criminelle a été ouverte», ont-ils assuré à l'agence de presse Interfax.

D'autres installations industrielles à travers le pays auraient été utilisées pour la crypto-extraction, et un homme d'affaires aurait acheté deux centrales électriques dans ce but.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles