Tarantino s'excuse auprès de Samantha Geimer, victime de Polanski

«15 ans plus tard, je réalise à quel point j'ai eu tort», a reconnu Quentin Tarantino. [AFP Image d'illustration]

Dans une interview de 2003 qui a refait surface, le réalisateur déclarait à la radio que Samantha Geimer, victime de Roman Polanski, «l'avait cherché». 

«Je ne crois pas qu'il s'agisse d'un viol, surtout concernant cette fille de 13 ans qui aimait faire la fête», déclarait Quentin Tarantino en 2003. Ces déclarations du réalisateur ressorties la semaine dernière ont fait réagir Samantha Geimer. Mardi, cette dernière déclarait dans le Daily News que le réalisateur de «Pulp Fiction» «avait eu tort», ajoutant : «mais je crois qu'il le sait».

Pour rappel, en 1977, Roman Polanski a été reconnu coupable de «rapports sexuels illégaux avec un mineur», sur accusations de Samantha Geimer, treize ans à l'époque. Alors qu'une peine pouvant courir jusqu'à cinquante ans aurait pu être prononcée, le réalisateur franco-polonais a quitté les États-Unis pour la France.

Mercredi, Tarantino a téléphoné à la victime de Roman Polanski pour s'excuser. Il a également publié un texte sur IndieWire pour ses propos passés qu'il a qualifiés de «cavaliers». «Je cherchais juste à être provocant, je n'ai pas pris les sentiments de Madame Geime en considération.»

«15 ans plus tard, je réalise à quel point j'ai eu tort», écrit Quentin Tarantino avant d'ajouter : «Madame Geimer A ÉTÉ violée par Roman Polanski».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles